Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de andika

Articles avec #denzel tag

Flight: L'honneur d'un homme

10 Mars 2016 , Rédigé par andika Publié dans #Cinéma, #Denzel, #Flight, #Avion, #NTSB

J'ai l'impression que je suis dans une phase où je me fais toute la filmographie de Denzel Washigton mais d'un autre côté, ça doit bien être mon acteur préféré.

Sur ce film de Robert Zemeckis, à qui l'on doit entre autre Forrest Gump, il est excellent. Un rôle bien dark bien trash, ce formidable Whip totalement barré qui boit un peu trop avant de piloter un avion de ligne.

Dès le début, le cadre est posé. Une chambre d'hôtel, de l'alcool, de la drogue et enfin une nana vraiment très canon pour un mec qui approche la soixantaine. Je ne sais pas si on avait déjà vu Denzel dans pareille situation.

Ensuite on le voit boire de la vodka dans l'avion qui le pilote mais miracle, quand une avarie arrive sur la machine, il parvient à poser héroïquement l'avion sans faire trop de victime. Et c'est là que la vraie histoire commence. Qu'est ce qu'un héros ? Ce mec est-il un héros ? Ce mec vaut-il la peine que tous les personnages du films lui tendent la main et essayent de l'aider alors qu'il les envoie tous chier d'une manière plus ou moins sympa.

C'est un débat passionnant, une histoire pas banale, riche et profonde qui prend le temps de creuser les personnages et qui permet à Denzel d'exprimer beaucoup d'émotions. A la fin, on se rend compte que oui, ce Whip est une héros, mais que l'acception de l’héroïsme est bien différente après avoir vu ce film qu'au début, et ce n'est pas plus mal. Cela donne à réfléchir, on est confronté à un cas de conscience mais on fond, on sait tous ce qui est juste. Excellent film.

Lire la suite

Glory: La guerre nécessaire

18 Février 2016 , Rédigé par andika Publié dans #Cinéma, #USA, #Denzel

Je n'avais jamais entendu parler de ce film jusqu'à une date très récente. C'est incroyable, il s'agit vraiment d'une pépite. C'est l'histoire du premier régiment de soldats noirs de l'armée des Etats de l'union lors de la guerre de Sécession, en 1862. L'histoire rapportée nous provient des lettres du colonel Robert Gould Shaw qui sera leur officier, interprété par un formidable Matthew Broderick

C'est un film très sérieux, triste aussi des fois mais qui montre également de la bravoure et de la grandeur. Le titre Glory n'est pas galvaudé, les hommes qu'on y voit font preuve d'un courage dont la plupart d'entre nous sommes étrangers.

Durant les nombreuses scènes de batailles, je me disais que la guerre était une idiote. Toutefois, il s'agit d'une idiotie malheureusement nécessaire dans certains cas de figures. Et pour celle-ci, l'émancipation des esclaves aux Etats-Unis semble être un motif légitime. Toute au long du cheminement du film, on s'aperçoit que l'incorporation des soldats noirs au sein de l'armée des Etats Unis est non seulement une nécessité mais répond également à une logique implacable. Le personnage de Morgan Freeman fait d'ailleurs remarquer au début du film, lorsqu'il n'est encore que fossoyeur sur les champs de batailles, que tous ces américains blancs s'entretuent pour eux, les noirs...

Et cela fait nécessairement écho à l'actualité des Etats-Unis qui ne sont malheureusement pas encore totalement sortis de cela. Des blancs ont versé leur sang pour la liberté des noirs, c'est bon à savoir et il faut le savoir, il est inconcevable qu'une réconciliation pleine et entière ne se soit toujours pas produite près de 150 années après cela.

Enfin, il faut saluer l'immense performance de Denzel Washington qui a un charisme fou et aussi celle de Andre Braugher comédien que j'adore et que les fans de Dr House reconnaitront aisément. (Jouer le psy de house, ce n'est pas rien !)

Glory est un grand film, un peu méconnu aujourd'hui mais qui se trouve tout de même. Je valide !

Lire la suite

Equalizer, un Denzel létal !

12 Janvier 2016 , Rédigé par andika Publié dans #Cinéma, #Denzel

Equalizer, un Denzel létal !

J'ai eu envie de voir Equilizer dès que j'en ai vu la bande annonce mais je ne l'avais toujours pas fait depuis sa sortie. La flemme de me déplacer au cinéma puis il n'était plus projeté... Je me suis enfin rattrapé.

Ce film reforme le duo de Training Day, c'est à dire Antoine Fuqua à la réalisation et Denzel Washington dans le rôle titre. C'est avant tout pour cette raison que j'avais envie de le voir car j'adore Training Day.

Alors cet Equalizer, il convient de savoir qu'il s'agit de l'adaptation d'une série télé qui voyait un agent secret retraité (Robert McCall) venir au secours de la veuve et de l'orphelin. C'est quasiment la même chose dans le film sauf que même s'il a dépassé la soixantaine, Denzel a l'air de tout sauf d'un retraité !

Il s'agit d'un film d'action de très bonne facture mais à qui on peut faire le reproche de personnages un poil trop caricaturaux, surtout le principal antagoniste russe qui manque trop de nuance. Mais il y a également des personnages un peu plus profond comme celui de cette jeune prostituée que Robert viendra secourir des mains de ses proxénètes justement.

Enfin, il faut parler un peu de la violence de ce film qui est quand même un peu jouissive. Je pourrais regarder Denzel buter des mecs pendant des heures (et se chronométrer d'ailleurs), il fait ça si bien, sans montrer une once d'émotion, sans sourciller et presque sans jamais tirer une balle. Il est tellement inventif dans ses méthodes, le coup du tire bouchon est assez mémorable et toute la séquence finale est dantesque. Une suite serait au programme, je me languis de la voir !

Lire la suite