Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de andika

Invictus, hymne à l'unité, et à la tolérance

4 Février 2010 , Rédigé par andika Publié dans #Cinéma

Nkosi Sikelel' iAfrika (Dieu sauve l'Afrique)
Xhosa
Que Dieu bénisse l'Afrique,
Puisse sa corne s'élever vers les cieux,

Zoulou
Que Dieu entende nos prières
Et nous bénisse, nous ses enfants d'Afrique.

Sotho
Que Dieu bénisse notre nation,
Et qu'il supprime toute guerre et toute souffrance,
Préservez, préservez notre nation,
Préservez notre nation sud-africaine, l'Afrique du Sud.

Die Stem (L'Appel de l'Afrique du Sud)
Afrikaans
Résonnant depuis nos cieux d'azur,
Et nos mers profondes,
Au-delà de nos monts éternels
Où rebondit l'écho.

Anglais
Retentit l'appel à l'unité,
Et c'est unis que nous serons,
Vivons et luttons pour que la liberté triomphe
En Afrique du Sud, notre nation.

 

Ceci est l’hymne national sud Africain, chanté en cinq langues parmi les onze officielles que compte cet Etat. Et dans les paroles de cet hymne, on retrouve tout le propos du film Invictus, qui est la nouvelle perle de Clint Eastwood.

 

Je suis né le 20 Février 1990, soit neuf jours après la libération d’un grand homme, Nelson Mandela, c’est pour cela que j’ai pour troisième prénom Nelson, et que beaucoup de gens dans ma famille me surnomment Mandela. En sortant d’Invictus, je dois dire que je suis très fier de cela.

 

Ce n’est pas un film comme les autres, enfin pour moi, puisque je suis un spectateur assidu de beaucoup de compétitions sportive, dont le rugby, j’étais bien au courant que l’équipe d’Afrique du Sud avait gagné la coupe du monde 1995 en son sol, qu’ils avaient d’ailleurs éliminé la France, mais bien avant de voir ce film, j’avais été très marqué par l’immense joie de Nelson Mandela, lorsqu’il avait remis le trophée au capitaine des Spingboks et qu’il levait les bras au ciel, habillé de sa casquette et de son maillot. Cette image me fascinait, et déjà, j’étais conscient qu’il s’agissait ici plus que de simple sport, et que la dimension émotionnelle de cet instant était très importante.

 

Alors, comment parler de ce film sans parler de la performance extraordinaire de Morgan Freeman. Il est d’une justesse et d’une crédibilité monstrueuse, il transmet des émotions que je ne lui avait pour ainsi dire jamais vu exprimer, la scène de fin dans la voiture, est indescriptible, les discours, son attitude envers les collaborateurs. Il rend grand service à Mandela de par cette interprétation. On a accès à des choses vraiment extraordinaire , car il est fascinant de voir un homme aussi miséricordieux.  C’est un véritable message d’espoir, comme il le dit il faut être tourné vers le futur, et c’est le genre de chose que l’on devrait appliquer dans la vie, mais comme le dit l’expression, c’est plus facile à dire qu’à faire. Et bien Mandela le fait, et avouez que le résultat est des plus satisfaisant.

Morgan Freeman dégage aussi beaucoup de charme, ce qui augmente le charisme de son personnage, mais on le sent toutefois blessé, comme l’atteste sa vie familiale difficile, cela illustre le sens du sacrifice.

 

Enfin ce film donne immensément d’espoir sur le genre humain, assez rare pour être signalé chez Eastwood. Car ce qui arrive à l’écran est tout simplement beau, et monté d’une manière formidable. Car bon nombre des discordes étaient basées sur l’ignorance et l’incompréhension qui sont des murs invisibles certes, mais très difficile à abattre, mais une fois abattu, on se rrend compte que ce qu’il y a de l’autre côté est d’une infinie richesse, les exemples foisonnent, par exemple les gardes du corps blanc, ou encore le fameu hymne qui est d’une beauté éblouissante, mais qui ne faisait pourtant pas l’unanimité au début . bref le dialogue, et la tolérance sont des messages qui donnent une dimension optimiste à ce film, sans pourtant en occulter toute gravité.

 

Sinon, la musique était sublime, vraiment on verse sa larme, par contre le rugby, c’était sympa mais bon, nous autre européens, nous connaissons bien ce jeu, mais je pense que ça devait être très sympathique pour des novices !

 

Voici mon avis, un peu décousu je le concède, sur Invictus ! En conclusion je vous dis d’aller voir ce film sans réserve, aucune, car il redonne foi en l’Homme.



Lire la suite