Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de andika

Suicide Squad: De gentils méchants

4 Août 2016 , Rédigé par andika Publié dans #Cinéma, #comic, #DC

Bon, j'avoue, facile l'oxymore du titre.

Suicide Squad est globalement une déception. Je n'avais pas d'attente particulière quant à ce film, j'avais simplement été alléché par le Joker interprété par Jared Leto, que j'avais trouvé génial dans les différentes bandes annonces. Mais on le voit si peu au final que ça en devient un peu frustrant.

Le postulat de départ du film, c'est de prendre une équipe de super vilains et d'en faire les héros même s'ils restent intrinsèquement vilains. Cette équipe est rassemblée par une certaine Amanda Waller qui est une agent secrète. C'est un semi échec. Le film ne s'assume pas comme un film de super vilains alors que tout le potentiel était là. Mais à force de ne pas vouloir être classifié dans les films interdits aux plus jeune, on en arrive à des films bancals, qui ne s'assument pas. Avec autant de méchants à l'écran, rares sont les moments un temps soit peu subversifs, malsains. Ou même si les auteurs ne voulaient pas aller dans une telle direction, ils auraient pu davantage questionner leurs personnages. Ce film manque cruellement de fond et c'est d'autant plus frustrant que tout le potentiel était là. Je pense à deux scènes en particuliers. Une intervention d'Amanda totalement ahurissante où on ne peut qu'être scotché sur son siège. La seconde séquence est un dialogue banal de tous nos méchants autour d'un verre, à propos de leur condition de méchant, leur place dans le monde. Et bien, c'est ça que je voulais voir

A la place de quoi, on a beaucoup de tentatives d'humour déplacées. On a un joker un peu tenu en laisse et qui n'a que des motivations purement romantiques... Et enfin, on a quand même aussi un vide au niveau des idées assez inquiétant.

Là où Batman vs Superman s'en sortait grâce à un fond qui tenait la route et des questionnements intéressants, rien de tel ici. On a un méchant risible qui a des buts pour le moins confus. Et puis cette manie de vouloir faire sombre en ajoutant un filtre à l'image, c'est fatiguant, on soigne plus la forme que le fond et on va dans le mur. Ainsi, la photographie crée effectivement une ambiance mais cette dernière n'est pas suivie par le scénario.

Mais il y a tout de même quelques points positif, une Harley Queen absolument géniale interprétée par Margot Robbie (validée de longue date dans WSW), un Joker totalement dingue interprété par Jared Leto, et enfin une Amanda Waller totalement malsaine interprétée par l'excellente Viola Davis.

Suicide Squad a néanmoins une utilité dans l'univers cinématographique de DC. Mais c'est tout de même paradoxal pour un film d'exploiter davantage ses faiblesses que ses forces. A croire que, sous prétexte de sortir l'été, il devient inutile de réfléchir au cinéma...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article