Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de andika

X Men Apocalypse: Viens et vois

21 Mai 2016 , Rédigé par andika Publié dans #Cinéma, #comic, #Xmen

Ça fait maintenant quelques années que je vais voir les films X Men au cinéma et j'ai l'impression qu'ils se bonifient avec le temps, surtout depuis les deux derniers. Ainsi, j'avais beaucoup aimé First Class qui revisitait la Guerre Froide de manière assez audacieuse puis Days of Future Past qui nous faisait voyager dans le temps de façon épique. Dans Apocalyspe, c'est la fin du monde qui nous est promis, rien de moins.

Enfin, il ne s'agit pas tout à fait de fin du monde. C'est également la genèse de certains personnages qui nous sont familiers comme par exemple Cyclope, Jean Grey, Tornade ou encore Diablo. Les voir se rencontrer pour la première fois tout en ayant des répliques faisant allusion au futur qu'on leur connait était assez amusant. De plus, ce rajeunissement général du casting était assez vivifiant.

Il s'agit également encore et toujours de l’immense partie d'échecs entre Magnéto et Xavier. Faire des deux principaux antagonistes les meilleurs amis du monde est une idée brillante qui ne cesse de me fasciner. Ils sont franchement amis et se mettent franchement sur la gueule, une vraie et belle bromance.

Ce film marque également le retour du personnage de Moira MacTaggert campée par une Rose Byrne que j'adore. Du coup, le lien avec First Class est réaffirmé, ce que manquait de faire Days of Future Past. En revanche, en 20 ans, les personnages ne vieillissent pas, c'est vraiment génial ! Ils auraient du pousser la filiation plus loin en réutilisant certains thèmes musicaux de First Class.

Parlons en de la musique d'ailleurs, elle est assez sympathique et nous mets dans l'ambiance, on remarquera que l'usage de l'allegretto de la 7ème symphonie de Beethoven est toujours du plus bel effet lorsqu'on veut instaurer une ambiance tragique.

Au niveau de la mise en scène et de l'action, c'est très sobre et c'est bien. On ne part pas dans la surenchère malgré le titre. Non, ce n'est pas un film catastrophe sur la fin du monde, on reste près de nos personnages et l'humour fait toujours mouche d'ailleurs. A ce sujet, Quicksilver est vraiment le meilleur, à nous emporter au son de Sweet Dream de Eurythmics !

Ainsi, Apocalyspe confronte chacun des personnages à ce qu'ils sont réellement, soit pour ses cavaliers en renforçant leurs pouvoir ou pour ses adversaires, en les obligeant à se dépasser afin d'être en mesure de se confronter à lui. Il a vraiment l'allure d'un prophète, à appeler tous les mutants ses enfants. On voit d'ailleurs au début la déférence de tous les personnages qui le fréquentent envers lui. Il donne bien entendu envie de le suivre en partageant son pouvoir mais c'est au final une personne assez solitaire qui ne transige pas et qui s'attire ainsi l'inimitié de tout le monde. Alors, bien entendu, il est tellement puissant qu'il pourrait raser la Terre en 5 minutes mais ce n'est pas son but. Il veut convertir avant toute chose l'humanité avant de la purifier. Ainsi, il cherche d'abord à déconstruire les croyances des hommes, dans leur société, dans leur force avant de les briser.

Ainsi,la scène où il recrute Magnéto et l’emmène à Auschwitz pour lui faire ressentir ce qu'il y a de plus mal en l'humanité et réveiller sa colère, son pouvoir et l'une des plus belles. Il le convertit en lui disant comme dans la Bible, "Viens et vois."

Oui, il faut venir et voir ce film. Les thématiques sont encore sensiblement les mêmes, à savoir l'exclusion des mutants de la société, leurs questionnements existentiels mais il y a également de nombreuses nouveauté, à savoir que à quel saint se vouer en cas de pépin ?

J'ai l'impression que la morale du film, c'est que l'amour et l'amitié sont plus forts que tout, c'est beau !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article