Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de andika

Crimson Peak: Une fable macabre

18 Février 2016 , Rédigé par andika Publié dans #Cinéma, #Bof

Je ne suis pas pour ainsi dire un gros fan de Guillermo Del Toro. J'ai beaucoup de mal à entrer dans son univers. Ainsi, ses délires genre Hellboy ou encore Le Labyrinthe de Pan m'ont laissé plutôt indifférent. Je n'ai même pas vu le Labyrinthe en fait et Hellboy, je n'en garde pas un bon souvenir En revanche, j'avais totalement adhéré à Pacific Rim en 2013, c'était une folie.

Ce Crimson Peak avait attisé ma curiosité. Encore un univers décalé, une sorte de monde féérique mais qui cache des choses bien moins sympathiques que de la gentille magie. Alors oui, la photographie est intéressante, novatrice, on est transporté. Mais l'endroit où il nous amène n'est pas franchement agréable et au final, pourquoi toute cette beauté, toute cette lumière pour nous dépeindre ce qu'il y a de plus sombre. Le parti pris de la direction artistique est étonnant vu la tournure de l'histoire.

De plus, le scénario est excessivement prévisible. En effet, ce frère et cette sœur qui se promènent en essayant de vendre un projet novateur, on a l'impression que c'est écrit sur leur front qu'ils son louches. L'acteur Tom Hiddleston est louche par nature de toute manière quand on voit sa tronche. Jessica Chastain fait carrément flipper est on n'est absolument pas étonné de la voir péter les plombs au fur et à mesure du film et puis c'est quoi cette couleur de cheveux, ne pas la voir rousse est très troublant. Finalement, j'ai beaucoup plus aimé le personnage de Mia Wasikowska car c'est le seul personnage principal à peu près normal. Elle est les yeux du spectateur, on s'identifie à elle et on lui veut du bien.

Donc je retiens quoi de ce film ? Que Del Toro peut faire beaucoup mieux que ça si on la cadre un peu, à savoir, ne pas aller dans un monde trop lointain. Et aussi, assez bizarrement, j'ai développé un fantasme assez malsain sur le personnage de Chastin, allez savoir pourquoi !

En conclusion, Crimson Peak, c'est bof.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article