Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de andika

Star Wars - Le Réveil de la Force, un simple prélude

17 Décembre 2015 , Rédigé par andika Publié dans #Cinéma, #Star Wars

Pour ceux qui me connaissent, vous ne trouvez pas qu'il me ressemble ce type ?

Pour ceux qui me connaissent, vous ne trouvez pas qu'il me ressemble ce type ?

Tout ça pour ça serais-je tenté de dire. Mais il est vrai que JJ Abrams avait une mission difficile voire impossible (blague inside pour qui connait la filmographie de ce loustic). Il s’agissait d’un exercice périlleux, non pas de reprendre Star Wars dix années après La Revanche des Siths, mais bel et bien de nous livrer une suite au Retour du Jedi, plus de trente années après ce film qui concluait pensions-nous cette histoire brillamment. Trente ans, c’est long, très long, trop long tant et si bien que lorsque le film s’ouvre, on est perdu, malgré le texte jaune. Quoi, Luke Skywalker a disparu ? Le Premier Ordre a remplacé l’Empire, une nouvelle République a été fondée et son bras armé, la Résistance continue le combat contre la tyrannie et le côté obscur. Bah mince alors, je pensais que tout était beau et que tout était réglé à la fin de ROTJ, l’étoile noire était détruite, les Siths morts, Luke Skywalker n’avait plus d’ennemi à sa hauteur.

Tout cela a volé en éclats, et je pense que le fait de ne pas le voir affaiblit le film, on se retrouve dans un contexte qui ne nous est pas familier alors qu’on pouvait s’attendre à y être à son aise puisqu’arrivé à cet épisode, on a déjà un background de six films, ce n’est pas rien. Ce film est un peu difficile d’accès pour qui n’est pas un peu initié à l’univers étendu même si ce n’en est pas une adaptation. Toutefois, il en reprend des thèmes et idées.

Le film s’appelle le Réveil de la Force, il est puissant ce titre, évocateur puisque Star Wars ne serait pas Star Wars sans cette fameuse Force. Et pourtant, j’ai été au regret de constater que cette Force était un peu la grande absente du film. Oui on en parle un peu mais nous sommes loin des logorrhées mythiques d’Obi Wan et Yoda à son sujet tout au long de la saga, le passage le plus marquant étant bien entendu la scène du X Wing dans l’Empire contre attaque.

Devant ce film, je me suis amusé à me dire que JJ Abrams avait inventé le premier Star Wars sans Jedi à l’intérieur et j’en ai été très frustré !

Toutefois, ce film a de sacrés points forts ! Une direction artistique monstrueuse, une photographie à tomber, un rythme de folie, on ne s’ennuie pas une seconde, une musique très belle bien qu’aucun thème nouveau ne se démarque réellement à la première écoute, on a l’impression que ce n’est plus Williams à la baguette quelques fois d’ailleurs ! Mais le scénario laisse à désirer, il innove peu, trop peu. La trame de ce film est assez similaire à celle de l’épisode 4 tant est si bien qu’il y a trop peu de surprises. L’innovation se situe au niveau des personnages, plus spécifiquement Finn et Rey. Finn, un Stormtrooper noir qui déserte, ça, c’est vraiment un truc inattendu et bien entendu Rey, douce, fragile mais si forte, c’est réellement elle qui porte le film et plus le temps passe, plus elle se révèle, plus elle s’étoffe, plus elle s’éveille… (Daisy Ridley est sublime et j'apprécie particulièrement sa voix !) C’est vraiment elle l’héroïne de cette nouvelle trilogie et je suis totalement pour que ce genre de rôle soit pour une femme ! Mais le grand méchant n’est pas en reste ! Kylo Ren campé par un excellent Adam Driver est tour à tour inquiétant, effrayant, révoltant, touchant. C’est un méchant nouveau, il n’est pas avide de pouvoir, il semble être un peu perdu et se chercher, il assume ses faiblesses et tente tant bien que mal de les combattre. Il est si éloigné de Vador et de Palpatine. En un mot, il est fragile mais il fait tout pour y remédier.

On a aussi un humour omniprésent, surtout grâce au personnage de Finn, il y a également une belle alchimie entre les anciens personnages et les nouveaux, justement entre Finn et Han solo.

Mais le grief que j’ai principalement contre ce film, c’est que lors de la promotion, ses auteurs se sont échinés à critiquer la prélogie, à savoir les épisodes I, II et III. Personnellement, j’apprécie beaucoup ces films et je les trouve bien meilleurs que cet épisode VII (et toc !). L’épisode VII a bien entendu des qualités, il ravira certains fans, mais il n’existe pas en tant que film lui-même. Il n’a pas d’autonomie. C’est un événement, c’est une suite, c’est une introduction aux prochains (et vraiment une excellente introduction), mais ce film se cherche sans se trouver. Il ne se définit pas lui-même, il n’existe que par les autres et pour les autres et ça, c’est vraiment très dommage. Il y a eu un grand manque d’audace dans l’écriture, des innovations auraient été possibles mais il semble que la suite s’annonce prometteuse. Il manque une certaine dimension épique, certains moments plus posés, certains dialogues marquants qui ont fait le sel des films précédant.

Néanmoins, il y a dans ce Star Wars beaucoup d’émotion avec une fin mythique où l’on retrouve enfin celui qu’on était venu chercher, où on retrouve enfin ce que l’on attendait plus, tout simplement, c’est à ce moment même que l’on retrouve Star Wars. Vivement l’épisode VIII !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article