Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de andika

Un KDB #AvecBarto

6 Novembre 2015 , Rédigé par andika Publié dans #KdB, #Autre, #Politique

Crédit Fred Audibert

Crédit Fred Audibert

Encore un KDB et maintenant, je suis officiellement leftblogueur et par conséquent, il me faut chroniquer cette soirée ici. Oui, ça change un peu du cinéma mais c’est aussi sympa.

Jegoun m’a invité à rencontrer Barto il y a 10 jours, je n’étais pas trop chaud pour venir, j’avais éventuellement d’autres choses à faire ce soir là et puis finalement non, du coup la veille, lorsqu’il m’a demandé de confirmer, je lui ai assuré que je viendrai.

Je suis arrivé à la comète hier vers 19h30 et j’ai croisé quelques visages familiers et ça m’a drôlement fait plaisir.

Claude Bartolone s’est un peu fait attendre mais il est enfin arrivé, un peu en retard mais il s’est fait pardonner puisque il a payé sa tournée. C’est facile la politique des fois. Il a salué tout le monde, dans l’entrée, près du comptoir et on est resté là pendant un temps à l’assaillir de questions. Il s’est montré très disponible, affable, précis dans ses réponses et il faisait montre d’une force de conviction assez impressionnante mais avant tout, d’une grande bienveillance. On ne peut éprouver que de la sympathie pour cet homme là.

Personnellement, j’ai plutôt parlé de la réforme territoriale. Il est en faveur de la suppression des conseils départementaux pour les départements de la petite couronne. J’ai beau être en accord, je lui ai dit que ce serait extrêmement difficile à faire. J’ai également ajouté que la métropole du Grand Paris n’était pas une étape si vaine que cela, vu la taille des futures EPCI mais certains n’étaient pas convaincus, arguant que certains arrondissements parisiens comptaient dores et déjà près de 300000 habitants. Oui le droit des collectivités territoriales, c’est chiant. On est parti bouffer après ça.

J’étais assis juste à côté de Barto, à sa droite. Je n’ai pas trop écouté ce qui se disait, trop occupé à tweeter que je dînais avec le président de l’Assemblée nationale. En parlant de ça, il avait souvent le réflexe de taper sur la table avec ses couverts pour essayer de rendre le débat fluide et dissiper le brouhaha du à des prises de parole intempestives. Toutefois, j’ai perçu un échange à propos d’une de ses propositions. A savoir, de créer une police spéciale des transports. Il justifiait cette position en disant qu’avec les nouvelles directives, des compagnies privées auront à l’avenir le loisir de gérer des services de transports en commun urbain et par conséquent d’y assurer elles-mêmes la sécurité. Pour remédier à cela, il propose un service public de la police des transports, j’ai trouvé cela cohérent. Mais d’un autre côté, la politique et moi ces derniers temps, c’est un peu comme l’huile et l’eau. Mais les prochaines échéances risquent bien d’agir comme un agent tensioactif (ralalala, #pharmaforever).

Enfin, il a expliqué qu’il s’était présenté pour mettre fin aux divisions qui avaient cours au sein du PS francilien. Et en effet, les bisbilles Huchon/De la Gonterie étaient du plus mauvais effet, il s’est dévoué pour faire l’union. C’est assez drôle d’ailleurs, son parcours politique ressemble un peu à cela. Il s’y est trouvé un peu par hasard et a constaté qu’il était plutôt bon dans ce domaine. Après ce KDB, je ne peux plus penser le contraire. J’avais bien entendu l’intention de voter pour lui lors des prochaines régionales. Cette rencontre me fera voter pour lui avec enthousiasme ! Vive le KDB !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article